A la découverte des Monts Valins 

saguenay-monts-valin-randonnee-raquettes-hiver-quebec-neige-snow-snowshoes-quebec-chicoutimi

Pour le long week-end de Pâques, j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allee dans le Saguenay. Oui, du courage, m’en a fallu, moi la chauffarde du dimanche, pour affronter les quelques 5h de route qu’il faut pour s’y rendre !! Mais ça faisait tellement longtemps que j’en rêvais… Cette envie datait de 3/4ans où on avait prévu d’y aller avec mon n’amoureux de l’époque, projet avorté suis à mon opération au poignet. C’est que ça semblait tellement merveilleux et féerique. Imaginez une forêt de « fantômes » tant les arbres sont pleins de neige. Et ben, Ca y est, j’ai vu Ca de mes z’oeils!!

Bébé fantôme du Printemps

Bébé fantôme du Printemps

Et je dois dire que j’ai pas été déçue. Deja, cetaît l’une des plus belle journée que j’ai vu depuis mon retour d’Hawaii et rien que Ca, ça vaut cher! Puis tu rajoutes à Ca de la belle petite neige blanche, des sapins tout mignons et une vue sur tout le Saguenay… Forcément, ça marche fort!

saguenay-monts-valin-randonnee-raquettes-hiver-quebec-neige-snow-snowshoes-quebec-chicoutimi

Dans ce parc, il y a plusieurs secteurs mais celui qui m’a fait venir, c,était celui de « La Vallée des Fantômes ». Situé au sommet du parc, dominant toute la région , les accumulations de neige sont incroyables (plus de 2M) et ensevelissent complètement les sapins, créant des silhouettes fantomatiques. Malheureusement le printemps étant déjà quasiment là et la neige pas mal fondue. Pas de forêt de spectres blancs comme javais pu voir sur internet mais quelques petits Casper bien mignons. Mais ce que j’ai le plus aimé, c’est le côté calme et bucolique du parc. Peu de monde, pas de bruits, une invitation à la sérénité.

Spectre en forme de moine

Spectre en forme de moine

 

Catégories : Québec, randonnée | Mots-clés : , , , , , , , , , , | 3 commentaires

~ Montreal ~ Le retour, deux mois après … 

  
Ça fait déjà deux mois jour pour jour que je suis rentrée à Montreal et qu’est ce qu’il s’en est passé des choses !! Entre temps, on a changé d’année, je suis allée à Hawaii, j’ai repris le travail au CLSC, j’ai recueilli un Minou … Vous comprendrez que j’ai pas vu le temps filer. Mais, en même temps, chaque jour loin de ma toundra m’a paru manquer de relief… 

  
Donc je suis rentrée un peu avant Noël. J’ai passé les fêtes avec mes amies, j’ai retrouvé mon appartement, des supermarchés digne de ce nom, les boutiques, les restos … Oh que Ca a fait du bien!! Je n’avais pas trop le moral, je quittais Aupaluk à contre cœur mais baigner dans cette espèce de corne d’abondance, d’avoir à nouveau tout ce qui manque tant quand on est dans le Nord a fait passer la pilule. Largement !! Pour de vrai, je crois que je n’avais jamais eu autant plaisir de ma vie à aller faire l’épicerie et voir des étals entiers de légumes. Que c’est bon d’aller prendre un café au Tim, de manger des sushis quand on veut … 

  
Puis se promener… Meme si la nature et le calme tout relatif de mon petit village me manquent énormément, pouvoir sortir de chez moi quand bon me semble, pouvoir marcher des heures, voir des arbres c’est un luxe que j’ai redécouvert et que j’adore. A Aupaluk, à cause des ours et des loups, du fait qu’il y a peu de gens disponibles pour aller marcher avec moi et, surtout, que je suis quasi toujours de garde, je ne pouvais pas vraiment m’eloigner du village. Donc je faisais tous les jours le tour des trois rues du patelin et à force une espèce de sentiment d’enfermement et d’oppression était né en moi. C’est d’autant plus ridicule qu’on est au milieu de rien mais c’est comme ça. Ici, la liberté de mouvement est tellement merveilleuse. Je peux me rendre en ville à pieds, aller au parc, prendre ma voiture et aller faire une randonnée. Je me sens libre et Ca fait un bien fou! 

  
Je ne reviendrais pas sur mon voyage à Hawaï, je vous en ai assez parlé mais c’était de loin le point fort de ma fin d’année. Et, j’espère qu’avoir commencer 2016 de façon aussi spéciale manquera le ton pour l’année entière. Je ne pense pas que ce sera l’année du voyage pour moi, ni celle ou je serais le plus heureuse mais celle du renouveau, où je vais reprendre ma vie (et ma santé ) en mains.

  
Quelques jours après mon retour de voyage, j’ai repris la job au CLSC où je travaillais avant. À cause des coupes budgétaire de notre cher ministre Barette, je me suis retrouvée aux soins à domicile. Il va sans dire que j’étais furieuse et pas du tout enthousiaste. Finalement, après un mois, je m’y fais. Je dirais pas que j’aime Ca, ni que je my vois à long terme mais je hais pas Ca. Ca manque de palpitant à mon goût, de défit mais j’aime la relation avec mes patients, le fait que ce n’est pas routinier. et les horaires sont vraiment cools. J’ai obtenu un CDI avec toute la tranquillité d’esprit que cela devrait m’apporter. Je suis contente mais … Je suis contente mais pas vraiment heureuse, il me manque quelque chose.

  
Mon gros problème, c’est que malgré le fait que j’aime mon appartement, que je suis ravie de retrouver mes amis et de les voir à ma guise, de faire pleins d’activités le fun, d’avoir une job pas pire… Le Nord me manque immensément. Il ne se passe pas une journée sans que j’y pense, sans que je ne regrette mes petits inuits et mes aurores boréales. Les gardes me manquent, les examens gynéco, les bébés qui morvent, les prises de tête avec les médecins, l’angoisse de pas avoir bien diagnostiquer mes patients, la solitude, le bruit de la toundra, les avions … Tout, tout me manque… Un ami qui travaillait avec moi à Kuujuuaq m’avait prévenu qu’on ne se remet pas comme ça de ce genre d’aventure et j’avoue que je l’avais pas vraiment écouté. Je voyais bien que mes collègues démissionnaient mais finissaient toujours par revenir mais je me disais que je serais différente…  Tu penses … Donc maintenant, la grosse question est: quand est ce que je vais re-craquer (Parce que nous savons tous que ce n’est qu’une question de temps avant que l’appel du nord se fasse le plus fort)

  

Catégories : 3615 My Life, grand nord, infirmière | Mots-clés : , , , , , , , | Laisser un commentaire

~ Hawaï ~ Ses temples bouddhistes et son incroyable diversité culturelle

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Temple BYODO IN

Hawaï qui se trouve quasiment à mi chemin entre le Japon et le continent Américain a la chance d’être une société extrêmement multiculturelle. Ses premiers habitants, originaires de Polynésies, ne représente maintenant qu’un faible pourcentage de la population (6%) quand les asiatiques, les « blancs », les afro-américains et les hispaniques sont venir grandir les rangs de ces iles perdues au confin de l’océan.

Temple Mu-Ryang-Sa 

De cette multiculturalité, on retrouve des traces un peu partout: des églises anglicanes par ci, des temples bouddhistes par la, des autels ou avait lieu des sacrifices… C’est vraiment tres interessant de visiter tous ces endroits.  Ceux qui m’ont le plus marqués étaient deux temples bouddhistes et un lieu de sacrifice. Malheureusement ce dernier s’est avéré être bien peu photogénique et je n’ai donc rien à vous montrer.

 

 

Temple Mu-Ryang-Sa 

Comme je vous le disais, j’ai eu la chance de pouvoir visiter deux temples bouddhistes. Le magnifique et si paisible tempe de Muryasang qui se trouve à Honolulu même, vers l’université. C’est un temple Balinais et je pense qu’il y a très peu de touristes qui y vont. D’ailleurs, le jour où j’y suis allée, j’étais absolument seule. C’est le photographe avec qui j’avais pris un cours la veille qui me l’avait recommandé. Si l’intérieur est beau et bien décoré, c’est l’extérieur qui m’a complètement charmé. J’ai adoré l’image statue du Bouddha en tailleur qui baignait dans le soleil, j’ai adoré marcher au milieu des fleurs ( ça, on s’en reparlera bientôt hehe) et par dessus tout, j’ai été touché par ce mur fait de centaines de statuettes de Bouddha. J’aurais pu passer des heures à les regarder tant c’était beau et paisible. Vraiment, une merveilleuse manière de commencer 2016!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Temple BYODO IN

Le temple de Byodo In est situé plus vers le Nord, il faut rouler un bon 35min depuis Honolulu. Situé au milieu d’un cimetière, il est presque aussi paisible que celui d’Honolulu. La grosse différence, c’est les touristes! Dans ce temple, pas de moines, pas de recueillement possible: ça crépite et piaille de partout. Mais, en prenant le temps, au final, ça n’enlève que très peu au charme et la quiétude de l’endroit. Cet endroit est une réplique d’un célèbre temple de Kyoto et, avec les montagnes en arrières, les immenses conifères, on s’y croirait presque. J’aurai ajouté un peu de neige sur les sommets pour rendre l’endroit encore plus magique, mais ça c’est mon opinion. Le mieux encore serait d’aller au Japon en hiver🙂

MURYASANG

Temple Mu-Ryang-Sa 

 

Catégories : hawai | Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com. Thème Adventure Journal par Contexture International.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 33 autres abonnés